Situé au coeur du Quercy, non loin de la vallée
du Lot, le Manoir du Rouergou est un bel
exemple de l’architecture quercynoise des
XVIIème et XVIIIème siècles. Classé monument
historique, son ensemble de bâtiments est typique
des domaines viticoles des causses  du Quercy de
cette époque et constitue un des rares exemples de
ce genre d’architecture encore en état
actuellement.

Le manoir du Rouergou tire son nom de la région
d'origine des émigrants du Rouergue venus
repeupler le Quercy d'abord après la guerre de
cent ans puis au début du XVIIème  siècle à la
suite des épidémies de peste qui ravagèrent la
région à cette époque. Il est situé sur un causse
aride, mais parfaitement exposé pour y cultiver
la vigne.

Peu de documents sont disponibles mais certains
éléments nous ont permis de retracer l’histoire de
ce lieu très particulier. La famille Couderc
semble s’installer à cette époque et reste jusqu’à
la fin du XIXème  siècle. Elle deviendra une des
plus importantes du village comme l’atteste une
partie du retable de l’église de Saint Médard, qui
porte son nom. Il semble que les Couderc aient
marié leur fille fréquemment aux notables des
environs. Au cours de cette période, le domaine
est exploité particulièrement pour le vin, la truffe
et l’élevage, et permet aussi la vie en autarcie.

La propriété est ensuite vendue à la famille
Teyssèdre qui continue l’exploitation, mais le fils
héritier de cette famille meurt au cours de la
guerre de 1914-1918 et la propriété est vendue
en viager à une famille voisine qui utilise la
maison pour y stocker des noix et du tabac. Le
domaine tombe peu à peu en ruine et passe entre
diverses mains avant d’être acheté par l’actuelle
propriétaire, Chantal Crenne, qui le fait classer
en 1987 et le restaure.Les vignes sont replantées
en 1992 et produisent un vin de Cahors excellent
(voir  
les vignes ).

On distingue plusieurs phases de construction.  
Le pigeonnier et la partie basse du bâtiment d’
habitation qui contient l'ancien chai et la cave
ont été probablement construits au XVIIème  
siècle. Certains éléments mis à jour récemment
semblent indiquer un établissement plus ancien
dont il est cependant difficile de mesurer la
structure exacte.

Au XVIIIème  siècle ce bâtiment originel a été
surélevé d’un étage comprenant quatre pièces
principales et trois cheminées. A cet étage se
trouvent les chambres et la cuisine avec son évier
en pierre caractéristique.

La propriété comporte de nombreux bâtiments d’
exploitation. La grange principale, est
exceptionnelle par sa taille (25 mètres de long) et
sa structure en coque de bateau constituée par
des bois courbes d'une portée de 10 mètres taillés
chacun dans un chêne entier. Les autres
bâtiments couverts en lauzes et qui comprennent
plusieurs grangettes voûtées, un puits et un abri
de berger forment avec elle un ensemble
architectural typique de la région dans un état de
conservation exceptionnel
.
Le Manoir
Saint Médard Catus Lot